SOS PARC ORFORD

Orford : tout près de la réintégration des 459 ha

mercredi 24 mars 2010 par SOS Parc Orford

Orford, le 24 mars 2010. Le respect de l’intégrité écologique et territoriale du Parc national du Mont-Orford n’a jamais été si près d’être assuré, c’est du moins ce qui se dégage du projet de loi 90 déposé le 23 mars 2010 par la ministre Line Beauchamp. En ce sens, il s’agit d’un grand pas vers l’avant. Toutefois, la Coalition SOS Parc Orford aura encore du travail à faire d’ici la fin de la session parlementaire, afin d’assurer le maintien du retour de la totalité des terres exclues en 2006.

JPEG - 28.6 ko
Conférence de presse 2010-03-24
De gauche à droite : Gisèle Lacasse Benoit,
Michel Bélanger, Claude Dallaire,
Mélanie Desrochers, John O’Driscoll

La voix citoyenne aurait enfin été entendue ! En effet, après quatre ans de tergiversations, le gouvernement Charest reconnaît son erreur et désire maintenant réintégrer les 459 hectares exclus du Parc national du Mont-Orford en 2006. Toutefois, la ministre Line Beauchamp laisse entrevoir que son projet de loi pourrait être modifié si les intervenants régionaux désireraient y voir des changements, faisant référence aux « liens » qui pourraient connecter le Parc aux terres privées adjacentes. Cette brèche est inquiétante pour la Coalition car ces liens pourraient traverser des parties du parc jusqu’ici intouchées et zonées conservation stricte.

Selon Claude Dallaire, coordonnateur « Nous célébrerons seulement lorsque la totalité des 459 hectares seront protégés par la Loi sur les parcs. Dans sa forme actuelle, le projet de loi semble aller en ce sens, mais il pourrait être modifié pour permettre des activités incompatibles avec la Loi sur les parcs. Nous devrons continuer notre veille afin de faire respecter le désir de la grande majorité de la population québécoise, soit de protéger l’intégrité du Parc national du Mont-Orford ».

Pour la Coalition il semble clair que les efforts soutenus pendant plus de quatre ans auront servi à un élément crucial : « Jamais plus un gouvernement n’osera toucher à une aire protégée, encore moins au profit du privé » d’affirmer Mélanie Desrochers de Nature Québec et membre de la Coalition.

Tout a été dit, tout a été entendu et le gouvernement vient de faire son lit en réintégrant la totalité des terres. La Coalition demande à la ministre de se tenir debout et de défendre son projet de loi tel que déposé.

Les valeurs de conservation des Québécoises et Québécoises doivent être respectées. La Coalition s’engage à le rappeler au gouvernement lorsqu’elle participera aux prochains travaux parlementaires sur le projet de loi 90.

Vidéo de la conférence de presse du 24 mars 2010 Vidéo par Mont-Orford, la saga


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1136 / 65912

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Éditorial   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License