SOS PARC ORFORD

SOS Parc Orford continue la bataille

vendredi 24 juillet 2009

Orford, le 22 février 2009 - À la veille du 3e anniversaire de la mise en vente d’une partie du Parc national du Mont-Orford le 6 mars 2006, la Coalition SOS Parc Orford a toujours la même priorité, soit la réintégration des 459 ha exclus du Parc.

De plus, si le projet de chaises d’accommodement est retenu, celui-ci devra passer par le processus d’audiences publiques et d’évaluation environnementale, comme prévu par la Loi sur les Parcs.

Recours collectif

Le 23 février 2009 la demande d’autorisation du recours collectif sur le retrait de 459 ha du Parc national du Mont-Orford a été présentée au Palais de justice de Sherbrooke.

Les avocats Michel Bélanger et André L’Espérance ont présenté la demande au nom des requérants Jacques Saint-Pierre et Paullne Gravelle. Ils étaient accompagnés de représentants de la Coalition.

Si la ministre Beauchamp veut répondre au consensus de la population régionale, elle doit réintégrer la totalité des terres, tel qu’exprimé à près 75 % dans les sondages de décembre 2007 et mai 2008.

Mobilisée depuis trois ans, SOS Parc Orford poursuivra ses efforts tant que la totalité des terres exclues ne seront pas réintégrées.

Les quatre objectifs de la Coalition sont toujours d’actualité :

  • Obtenir la remise intégrale des terres exclues par la Loi 23
  • Maintenir des activités de ski et de golf ainsi que les emplois qui y sont associés
  • Favoriser l’usage des infrastructures existantes 4 saisons dans le respect du territoire et activer le programme de restauration
  • Soutenir les démarches en cours pour doubler la superficie du Parc.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1301 / 66025

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Éditorial   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License